Beauté

Comment faire son savon maison ?

By  | 

Mais qui a donc bien pu dire que fabriquer son propre savon était une mission impossible ? Sûrement les producteurs de savons industriels me direz-vous, n’est-ce pas ? Vous serez alors surprises Mesdames de savoir, qu’il faut peu d’efforts et d’ingrédients pour faire un savon maison 100 % naturel et biodégradable.

Recette savon naturel

Sachez tout d’abord qu’il existe deux techniques de fabrication : la saponification à froid et la saponification à chaud. Aujourd’hui, nous allons découvrir ensemble la saponification à froid, une méthode parfaitement adaptée aux débutants et très appréciée par les experts en savonnerie.

Première étape: respecter les règles de sécurité

Attention ! il faut savoir quand même que vous manipulerez un corps corrosif, appelé la soude, durant la confection de votre savon. Il est donc impératif de se protéger et de respecter les consignes de sécurité qui suivent :

  • aérer la pièce durant tout le procédé de fabrication
  • tenir éloigner les enfants et les animaux domestiques
  • travailler sur un plan de travail vide, propre et recouvert de papiers journaux
  • porter des lunettes de sécurité, des gants de ménage, un masque (ou à défaut un foulard) et un tablier.

J’en entends déjà de loin en train de s’alarmer et se poser la question suivante : « Comment et pourquoi utiliser de la soude dans notre savon, si celle-ci est corrosive ? ». Pas de panique, la phase finale du procédé sera le séchage du savon pour une durée d’au moins 4 semaines. Cette dernière étape consistera à faire sécher le savon et à faire disparaître la soude, en n’y laissant plus aucune trace.

Seconde étape: la fabrication du savon

Nous allons commencer par une recette de savon facile à faire, avec une seule huile. Quand vous aurez pris le coup de main, vous pourrez alors vous laisser guider par votre créativité, en mélangeant par exemple les huiles, en ajoutant des huiles essentielles pour parfumer votre savon, ou encore des couleurs pour un meilleur aspect esthétique.

  • 500 g d’huile d’olive vierge
  • 63 g de soude
  • 162 g d’eau
  1. Mettre en place les règles de prévention.
  2. Peser les matières premières.
  3. Mettre des glaçons dans un saladier et placer par dessus un second récipient (légèrement plus étroit).
  4. Verser l’eau à l’intérieur du second récipient.
  5. Verser doucement la soude par dessus l’eau, tout en remuant délicatement et jusqu’à dissolution totale de la soude. Vous pourrez constater que le mélange chauffe, d’où l’utilisation d’un récipient avec glaçon qui permettra de réduire légèrement la température du mélange. Laisser refroidir la solution de soude.
  6. Prendre un autre récipient et y verser l’huile.
  7. Verser la solution de soude sur l’huile et touiller quelques minutes.
  8. À l’aide d’un mixeur plongeant, mixer le mélange par fraction.
  9. Faites le test de la trace, consistant à voir l’empreinte du mixeur sur le mélange. Si vous ne voyez rien, continuer à mixer jusqu’à apparition d’une belle trace.
  10. Faire couler de suite le savon dans un moule (préférez le silicone).
  11. Tapoter légèrement le moule sur le plan de travail, afin que le savon prenne bien sa forme et qu’aucune bulle d’air ne se forme.
  12. Filmer le moule et laisser sécher (24h à 48h), avant de démouler le savon.
  13. Démouler et réserver le savon à l’abri de la lumière et de l’air, pour une durée de 4 semaines minimum.

Bon à savoir : les ajouts d’huiles essentielles ou de couleurs se font après le test de la trace.

Vigilance

  • Gardez toujours à l’esprit que selon l’huile utilisée, la quantité de soude ne sera pas la même. Pour cela, des calculateurs de saponification sont disponibles en ligne et vous donneront les proportions adéquates à votre recette.
  • Sachez par ailleurs qu’un excès de soude pourra avoir de lourdes conséquences sur la santé de votre peau (brûlures, irritation, etc.).
  • Respectez impérativement l’ordre des étapes et du procédé, toute inversion pourra engendrer des dégâts.
  • Ne respirez pas les vapeurs dégagées par la soude.
  • Si vous désirez parfumer votre savon, demandez conseil à un professionnel, il sera apte à vous orienter vers des huiles essentielles appropriées, mais aussi à vous prescrire les doses exactes.

Alors, prêtes pour l’aventure ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *